24 Août ACTUALITES CU MILDA 2016


COUVERTURE UNIVERSELLE EN MILDA DU PNLP
REGIONS : DIOURBEL – FATICK – KAOLACK – KAFFRINE

JOURNAL 6 : RECENSEMENT DES MENAGES

REGION DE DIOURBEL
Les activités du recensement ont démarré dans les structures des districts de Bambey et de Diourbel depuis le 29 mars 2016. Le recensement qui s’effectue au niveau des ménages par les relais a pour objectif de dénombrer le nombre de personnes, le nombre de couchages, le nombre de MILDA disponibles et utilisables. Après la collecte des informations, les relais distribuent au besoin des coupons de gratuité aux ménages recensés en précisant la date de retrait des MILDA. Ce dispositif opérationnel est renforcé par une supervision à tous les niveaux : communautaire, postes, districts, région et le niveau central. La synthèse des résultats du recensement se présente comme suit :

1. District de Bambey ;
tableau-jour6-2-1

2. District de Diourbel ;
tableau-jour6-2-2

Il faut noter que le recensement démarre le 30 mars pour le district de Touba, le 31 mars pour le district de Mbacké. La région organise son CRD le 31 mars et la date de la cérémonie de lancement sera retenue au cours de cette rencontre.


REGION DE FATICK
Les activités du recensement se sont poursuivies ce jour, les districts de Gossas et Fatick sont à leur troisième jour, tandis que Niakhar et Sokone sont à la seconde journée de recensement. C’est une journée essentiellement consacrée au ratissage pour les uns, il s’agit notamment de traiter les éventuelles omissions ou cas de réclamations de personnes absentes lors du passage des relais.

Par rapport au suivi des activités, à l’instar des journées précédentes le même dispositif de supervision a été reconduit par les équipes de la région, appuyées par le PNLP et le partenaire Intra Health. La supervision a été axée sur les contrôles rapides au niveau des unités de recensement déjà couvertes par les relais pour vérifier si les relais ont bel et bien visité tous les ménages de la zone cible, au moins 10 ménages ont fait l’objet d’une vérification systématique. Il faut signaler que les équipes n’ont noté aucune poche non touchée, il en est de même pour les cas d’omission et des réclamations. En ce qui concerne les districts de Passy et Dioffior, comme évoqué dans nos précédents journaux l’heure est à la formation des relais et superviseurs communautaires, ils sont en décalage avec le reste. Elle a démarré respectivement le 29 mars pour Passy et le 31 mars à Dioffior.

Par rapport aux comités de suivi, il faut dire qu’un retard est noté dans leur mise en place, tel n’est pas le cas au niveau des postes de santé où ils sont déjà installés en attendant leur reconnaissance juridique par l’autorité administrative.


REGION DE KAOLACK
Dans le cadre du suivi des activités du recensement, un plan de supervision des différents acteurs de chaque district a été élaboré au niveau de la région. Les activités du recensement ont été effectives au niveau de tous les districts de la région. Une supervision régulière du recensement est effectuée au niveau de la région et dans chaque district. A la fin de chaque journée les résultats de la supervision sont partagés et des recommandations formulées à l’endroit des districts et des équipes de supervision.
Au deuxième jour de cette supervision, la situation se présente globalement comme suit :

tableau-jour6-2-3

NB : Les quantités de MILDA pré positionnées au niveau des districts sanitaires sont conformes aux quantités prévues planifiées en macro, sur 5/7 districts sanitaires dont Bakel, Maka Colibantang, Goudiry, Diankhé Makha et Tambacounda. Et les quantités ne sont pas conformes pour 2/7 districts à savoir le DS Kidira et DS Koupentoum. Pour le DS de Kidira il a reçu 20 balles de plus soit 1000 MILDA. Tandis que Koupentoum attend un complément de 119 balles soit 5950 MILDA du transporteur.


REGION DE KAFFRINE
Le recensement se poursuit toujours au niveau de la région de Kaffrine avec le deuxième jour du recensement. En effet, un planning pour la coordination des activités est élaboré par la RM. Ainsi, leséquipes constituées le premier jour ont été maintenues, il n’ya que les axes qui ont changé.

Tous les districts ont été visités par les équipes composées du PNLP, du partenaire Intrahealth et de la RM.

Au niveau du District de Kaffrine, la supervision a constaté un bon déroulement du recensement au niveau des postes visités ; il s’agit de Médinatoul Salam2, de Kélimane et de Diack Sao. Les différents comités de suivi sont mis en place en attendant l’arrêté. Cependant, un cas de refus a été noté au niveau de Kélimane dans le village de MakaGouye où toute la population (2000 personnes) refuse d’être recensée car ne se considérant pas comme appartenant à la zone de responsabilité de celui ci.
Les postes de santé de ThikatteWoloff et KeurMbouki ont été visités dans le district de Birkelane.
· A Thikatte Wolof : il y avait une bonne organisation des équipes de relais rencontrées dans le village de NguinthMbodj, cependant, ils n’identifiaient pas les ménages dans les concessions visitées
· A KeurMbouki : La vérification des fiches de recensement de la veille a permis de constater un faible taux de MILDA disponibles dans les ménages. Des insuffisances dans le remplissage des outils et dans l’organisation des équipes ont été notées.

Dès leur arrivée au niveau du district de MalemHoddar, l’équipe s’est entretenue avec le MCD qui a partagé les résultats du premier jour de recensement. Ensuite quatre axes ont été constitués pour superviser les différentes structures. Ainsi :
· Au PS de TIP SALOUM : Après vérification des fiches de recensement du J1, l’équipe a constaté des incohérences sur les données collectées par les équipes de relais (couchages > personnes vivant dans le ménage). Au passage de l’équipe de la supervision, les relais avaient déjà terminé le village centre et des enquêtes de convenance ont été menées au niveau de 10 ménages ; il a été constaté des insuffisances dans le remplissage des coupons où les relais ne mettaient pas la date exacte de distribution. En plus l’ICP ne connaissait pas la période de distribution (sur les coupons, on lisait du 11 au 24 avril alors que la distribution est prévue du 11 au 20 avril). Des correctifs ont été apportés dans ce sens.
· Au PS de Médina SY : Une faible disponibilité des MILDA au niveau des ménages a été constatée sur les fiches de recensement, mais aussi des incohérences par rapport aux données.
· Au PS de Darou Miname : Pas de problèmes majeurs notés, cependant, les équipes ne respectaient pas l’itinéraire tracé.
· Au PS de Diaga : Les équipes ont suspendu l’activité ce jour à cause du marché hebdomadaire (Louma). 4/5 villages de sa zone de responsabilité ont déjà été recensés et le dernier est prévu pour le 31 mars. · Au PS de KhairaDiaga : Il a été noté :
— une insuffisance dans la stratégie de recensement
— une absence de plan de progression

Un CLD s’est tenu à Ida Mouride dans la zone de responsabilité du district de Koungueul ; les maires se sont engagés à appuyer les ICP dans le transport des MILDA des PS vers les sites de distribution. Un CDD est aussi prévu dans la journée du 31 mars 2016. Les postes de MakkaYop, de NgueraneFass et de Nguent Pathé ont reçu la supervision qui a fait les constats suivants :
· Engagement de l’équipe de NgueraneFass (ICP et relais)
· Incohérence dans l’enregistrement des informations
· Faible disponibilité des MILDA au niveau des ménages

Synthèse des résultats des 2jours de recensements

tableau-jour6-2-4

tableau-jour6-2-5

Fait à Dakar, le 31 mars 2016